21 janvier 2008

Bonnes soirées (suite)

     Puis , dimanche 20 , un peu fatiguée, ce fut , à Paris , un film de Jack Hazan (1974) sur et avec le peintre David Hockney, "a bigger splash" (titre d'une de ses oeuvres ), un film considéré "culte " dans le cinéma gay..J'ai apprécié de revoir ou voir des peintures de D Hockney, le film lui-même  semble de la même facture que ses oeuvres.      Le  sommet de ce dimanche a été une pièce de théâtre jouée dans la grande salle du théâtre du Rond-Point des Champs... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 janvier 2008

Bonnes soirées.

      Le vendredi18 à 20h c'était l'inauguration des "saisons du cinéma"organisées par  le conseil général de l'Oise  et  l'ACAP ,qui projettent une quarantaine de films,  dix jours durant , sur presque tous les grands écrans du département. Cette inauguration a eu lieu au cinéma  Pathé de  Montataire et le film projeté était "Juno" de Jason Reitman, film en avant-première.; genre de fable, où tout se passe bien , où des situations qui pourraient être difficiles à... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2008

trains de nuit (suite)

     Donc les autres, ceux qui voyagent pour leur travail , pour les études, il y a les déracinés qui retournent chez eux pour quelques jours de vacances , il y a ceux qui font un tour d'Europe trois jours à Londres ,  deux à Paris , puis Venise, Rome..., le tout en dix jours  , il y a ceux  qui  sont encombrés d'une quantité de valises pour passer deux jours à Venise..  , il y a ceux , mal définis, qui ne parlent pas , qui ont peur ou qui ne possèdent pas une langue qui pourrait être... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2008

Trains de nuit

    Pourquoi un texte sur les trains de nuit? tout simplement parce que je commence à désespérer , les douleurs du bras droit s'éternisent  , j'ai déjà annulé  un voyage en Italie et celle-ci commence à me manquer   , l'Italie mais aussi le  voyage en lui-même... La perspective d'un voyage me remplit toujours d'une curiosité impatiente .. Quels seront mes compagnons d'une nuit , les cinq autres qui partageront avec moi ce moment privilégié où chacun se dévoile sans conséquences, étale son"... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

"into the wild" de Sean Penn

     Fin d'une année scolaire  à l'université. Des parents "comme il faut" assistent à la remise des diplomes . Christofer est un  heureux lauréat. Il est mal à l'aise dans sa famille qu'il juge trop préoccupée de bien-être matériel. Une phrase en passant : "les parents , les hommes politiques ..sont des hypocrites...." Il n'a pourtant pas l'air d'un révolté l'acteur qui personnifie Christofer. Celui-ci, idéaliste, romantique, rêve de nature ,d'Alaska, il est plein d'idées utopiques...Le... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

"Lumière silencieuse"

      "Lumière silencieuse" de Carlos Reygadas, réalisateur mexicain,("Japon","la batalla en el cielo" )a eu un prix à Cannes , ex-aequo avec "Persepolis" .        Cela débute par un lever de soleil un peu trop beau, chromo, et j'ai pensé à  l'esthétisme prétentieux de "Japon" , avec un parti-pris de lenteur, donc lever de soleil trop long.. au point de mettre mal à l'aise. Cette lenteur  semble devenir un procédé chez beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 10:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 janvier 2008

"la graine et le mulet " (ps)

    Merci , Lisa ,pour ton beau commentaire . Je me suis rendue compte que j'ai oublié de mentionner le nom du réalisateur; c'est Abdellatif  Kechiche dont j'avais aimé" l'esquive". Je n'ai pas vu "la faute à Voltaire".
Posté par dina_gar à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2008

"La graine et le mulet"

   Je suis sortie de ce film assez troublée par des sentiments contradictoires , mais de toutes façons, émue.   Ce film semble un portrait de l'humanité mais aussi une leçon d'humanité et de générosité.          Pendant la première moitié du film , j'ai mal supporté les scènes familiales trop longues  avec des dialogues sur un rythme accéléré et avec au moins un "putain " dans toutes les phrases , le repas chez la mère où la caméra allait fouiller presque jusque dans la... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 09:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 janvier 2008

"Shotgun stories"

       Un film avec l'atmosphère pesante de l'Arkansas, celle des romans sudistes, des gens frustes qui ne maitrisent pas leurs instincts.. Dès le début le décor est planté : les champs , l'eau, et un homme , l'ainé des trois frères, Son, qui m'a inquiétée  à cause de nombreuses  petites taches sombres sur son dos nu  C'est un film où on est toujours tendu dans l'attente de quelque chose qui ne pourra être que dramatique.   Les trois frères n'ont pas de prénom; ils sont Son, Boy et Kid ,... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2008

Une journée à Paris (II)

        Je reste pour l'instant  dans les évocations du passé , passé plus récent avec Alfred Kubin  , au musée d'art moderne de la ville de Paris      L'artiste autrichien,  c'est la fin du XIXème et le début du XXème siècle avec l'air du temps emprunt de psychanalyse, de l'arrivée d'un art qui veut aller fouiller ailleurs que dans le figuratif pour s'aventurer dans le rêve,  l'étrangeté, les choses occultes   ... ; la panoplie est vaste si l'on pense à la... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]