Un film qui m'a mise bien mal à l'aise ; c'est parfois à rire, mais aussi parfois à pleurer... trop de mépris pour  se moquer des gens riches ( il est vrai  que dans le film , ils le méritent ce mépris)... Je regrette de n'avoir pas vu "le p'tit Quinquin" , cela aurait peut-être fait une transition entre le Bruno Dumont que j'appréciais beaucoup et celui de maintenant ...  J'ai vu tous ses films précédents que j'ai aimés.

       " Ma Loute" m'a exaspérée parfois... Le personnage qui s'est tenu un peu en retrait (mais quel effort ) est Madame Van Petteghem (Valeria Bruni Tedeschi). Juliette Binoche s'est bien investie dans le côté grotesque du film ( rôle de la belle-soeur) ; selon moi , elle" en a fait "un peu trop...  Puis il y a la famille pauvre celle de Ma Loute, le jeune gars qui au début du film ramasse des moules et qui , à la fin , est le seul qui se soit un peu vengé de la famille riche..

       Un point  d'interrogation qu'on peut se poser à propos du  sexe de la  jeune  enfant des Van Petteghem ; masculin ou féminin?

     L'histoire se passe au bord de la Mer du Nord: grandes étendues d'eau avec espaces sableux ;  le travail  de Ma Loute et de sa famille est de ramasser des moules et de faire traverser des étendues d'eau  en portant les personnes qui désirent aller de l'autre côté.. travaux peu lucratifs. Leur logis ressemble à une cabane ; ils sont vraiment très pauvres.

     Pas loin s'élève la grosse maison des Van Petteghem. Fabrice Lucchini  joue le père , presque méconnaissable et la mère est Valeria Bruni Tedeschi. Ils ont trois enfants , deux filles et le troisième est androgyne ce qui va troubler Ma Loute .. Tout se passe dans les regards entre les deux classes sociales  extrèmes...  A un moment j'ai pensé à "Théorème" de Pier Paolo Pasolini quand un des personnages quitte le sol et s'élève dans le ciel (seul point commun à ces deux films) sauf que Bruno Dumont se sert plusieurs fois de ce stratagème qui devient un peu  exagéré  quand cela  arrive au gros policier... Cela va bien  avec le ton sarcastique du film...

 Je crois que ce film va  rester longtemps dans ma mémoire à cause de son  côté caustique...

 

       .