Un film plein de bonne morale , comme certains films d'autrefois.

     Cela se passe dans un couvent du Québec. Des religieuses enseignent à des jeunes filles qui sont en pension dans cette communauté dirigée par  Soeur Augustine. Celle-ci fut musicienne, elle transmet sa passion aux élèves.

     Parmi celles-ci ,une nouvelle arrivée, Alice, assez rétive  mais bonne pianiste... Elle est la nièce de Soeur Augustine ; entre elles,  une relation difficile, tendue, la religieuse devant la considérer comme  une  élève quelconque ; Alice n'est pas habituée à la discipline stricte qu'elle doit subir dans ce couvent.

   A la fin de l'année Alice gagne le prix de piano , et tout devient plus simple... Mais le couvent est menacé, ,  il ne pourra plus enseigner ,  l'éducation devenant  uniquement  un privilège du domaine public... Un film agréable ...