Bartabas a permis à Alain Cavalier de le filmer avec son cheval  favori ," le Caravage" pendant les séances d'entrainement dans le manège... et cela fait un film pendant lequel  je n'ai pas décroché d'une minute...

    Ce qui est émouvant c'est la  belle relation  entre l'écuyer Bartabas et son cheval fétiche , l'homme qui dirige , commande et le cheval qui semble heureux d'obéir, de bien faire  ce qu'on lui demande...

  Belle aussi l'attention  avec laquelle les soigneuses bichonnent  le cheval  , le caressent , il passe un souffle de  sensualité....

    J'ai aimé aussi le moment où le cheval "joue " à se rouler par terre , comme mon chat ...

    En fait , j'ai tout aimé de ce film , je le reverrais avec plaisir...