Au début , j'ai eu un peu de mal à entrer dans ce livre  mais ensuite il m'a beaucoup plu...Il est paru en Italie en  1988.

   Ces trois amis se sont connus au cours de leurs études de médecine. Il y a le narrateur  Ottaviani ,  Campi  et Turri. C'est autobiographique, Tobino qui est devenu psychiatre, a eu deux amis   , ils formaient un trio très  lié ; seule la mort les a séparés .  Pendant la guerre ils furent résistants (partigiani , en italien ). Les trois étaient communistes , ce qui était mal vu à cette époque (le début des années 50)

   Campi est mort assez jeune ,il fut torturé, tué et pendu.... Il y avait des tensions au sein du parti communiste.. Et Togliatti chef du parti  a dit :   " Même un cheval de race peut avoir deux poux dans sa crinière", le cheval de race étant le parti communiste  et les deux poux Turri et Bitossi , qui s'est joint au groupe...

  Ce fut une époque difficile où chacun se méfiait de l'autre , personne ne disait ce qu'il pensait et les communistes étaient haïs  ..Turri et sa famille , à Bologne,  hésitaient à sortir de leur appartement   tant la haine était vive à leur égard....

    Quand Turri et Bitossi ont démissionné du parti  communiste , ils ont été surveillés.... Les années ont passé et Turri a pu reprendre son travail de médecin légiste et il fut de plus en plus estimé..

    Le dernier chapitre du livre raconte l'enterrement de Turri  puis les dernières phrases d' Ottaviani : "Nous étions trois amis. J'étais resté seul. Je me demandais si nous nous reverrions."