C'est le 4 mars 2007 . Je me promène à Venise ,et, campo  San Fantin, un beau matou blanc et gris traverse le petit campo et s'engage dans la calle qui longe la Fenice sur la droite .Après l'avoir pris en photo, avec ,en toile de fond,l'opéra ressuscité  de ses cendres depuis peu, je le suis.   Il y va d'un pas assuré, en connaisseur des lieux, sans se laisser distraire, il a un but précis.  Et le voilà ce but, une maison basse,avec un jardinet devant, bordé d'un muret surmonté d'une grille  , l'atelier d'un peintre;  le chat s'arrête devant le portail, essaie en vain  de l'ouvrir d'une patte.. Il grimpe sur le muret    et enfin, il La voit, la chatte de l'artiste, jeunette avec un mignon minois.. Elle a grimpé aussi sur le muret de l'intérieur du jardin   , ils ne peuvent que se regarder,essayer de se toucher de la patte ou du museau    et cela prend du temps     et je suis émerveillée.

     J'ai photographié cette belle histoire , mais, hélas, je ne sais pas encore  transporter ces images sur une page de blog...