Un beau film , simple et émouvant ....Un village   où la vie semble s'être retirée , chacun vit sur ses souvenirs . Madaléna , une vieille dame ,pétrit , façonne et cuit tous les jours les petits pains  qu'elle porte à la boutique d'Antonio. Tous les jours les mêmes gestes , tous les jours  le même chemin emprunté entre les rails d'une voie de chemin de fer désaffectée , tous les jours les mêmes paroles échangées avec Antonio. Puis la messe à l'église , puis les fleurs portées pour son défunt mari  qu"elle dépose à la porte  cadenassée du cimetière fermé, le prêtre l'ayant décidé ainsi puisque les gens oublient de mourir comme ils ont   perdu le goût de vivre...

     Puis, un jour,  arrive une jeune photographe, Rita, qui demande à Madaléna de l'héberger quelques jours. Celle-ci  hésite ,son visage se fait interrogatif et presque soupçonneux; mais elle accepte... Rita bouscule les habitudes quotidiennes , ce n'est pas facile de se faire adopter  par le village .. Peu à  peu  elle essaie de partager leur vie, apprend à faire le pain  , et redonne vie aux villageois , même si les photos  qu'elle prend leur semblent bizarres ....

   Madaléna est transformée . Rita , en lui demandant la permission de la photohraphier  lui a dit qu'elle est belle . Madaléna abandonne son foulard  , se coiffe  comme autrefois , se pare  d'une belle robe  ... Rita a organisé un bal ..   La vie reprend ,donc la mort  aussi ... et  c'est Madaléna , magnfiquement belle  , qui s'en va .....

    Antonio s'inquiète , et  dit en regardant Rita "Qui va faire  le pain maintenant  ?" .....

     Film plein d'attentions délicatement humaines , qui font du bien .....