Après une longue interruption , je reprends ce blog

  La plage de Trieste a la particularité d'être divisée en deux par un mur , un côté pour  les hommes et un pour les femmes. Le film nous donne à voir l'un et l'autre avec des scènes de la vie courante, comme sur toutes les plages ,  avec  leurs conversations légères et anodines entre les habitués , souvent âgés et qui sont là pour le plaisir de se retrouver  et se divertir de potins...

   Chacun soigne son aspect , pour paraître plus jeune , c'est le lieu  où chacun joue son petit cinéma  . Un chat fréquente le côté des hommes , il est très cajolé.

   De belles images, la dernière comme une peinture sobre , avec le chat en bas à droite et sans plus aucun être  humain .

   J'attendais un peu plus de ce film , je suis allée plusieurs fois à Trieste,  j'aurais  aimé  revoir un peu la ville , mais ce n'était pas le sujet du film  et  toutes les plages - avec mur ou pas - sont des lieux  de farniente et de distractions ....