Ce film m'a touchée ,  j'ai beaucoup lu cet écrivain et le film en est d'autant plus émouvant.

        Cela commence par une réception grandiose , une grande table qu'on décore de fleurs , prète à recevoir beaucoup de convives. On fête l'arrivée au Brésil  du grand écrivain Stefan Zweig qui a dû fuir l'Europe  .

         Beaucoup essaient de la questionner sur l'atmosphère en Europe en cette année 1936 , mais il refuse  de répondre à des questions insidieuses , trop politiques  ; il ne veut pas prendre position.

        Pendant   tout le film , il semble préoccupé ;  seul moment détendu ,quand des jeunes lui offrent un chien  ; il est transfiguré  , il est heureux avec ce chien  dans les bras ,  il se laisse aller à la joie de le caresser  ; un chien ne trahit pas, n'a pas de préférences politiques ou religieuses ...

      Peu de temps après,  c'est le suicide par empoisonnement...Envie de relire  cet écrivain ...