Pendant tout le film - presque  trois heures- on parle du repas à préparer pour la commémoration des  quarante jours après la mort du père , et seulement  à la fin , deux hommes -personnages du film - commencent à manger ...

    C'est une tradition ,en Roumanie, Le Pope vient donner sa bénédiction  avec chants religieux , avant le repas et c'est aussi, pour la famille, l'occasion   de se retrouver... Occasion pas très sereine , comme dans toute réunion de famille ,les discussions deviennent parfois assez vives et conflictuelles, surtout si on évoque les problèmes politiques...

    Dans le film on suit surtout Lary , l'un des fils du défunt,  dont les opinions semblent avoir un certain poids dans les  discussions familiales, comme  celles de son frère militaire... Et , comme sont réunies  trois générations  ,  les opinions  divergent facilement ...

     Des moments intéressants , mais aussi pour moi , un certain ennui... Peut-être trop d'arguments "forts" évoqués dans un trop petit appartement avec trop de personnes  (trop de" tout" , impression de buter toujours contre des idées , des humains ou des  objets...)