Dès le début du film  un drame va conditionner  toute la suite.

  Un été à Paris , une jeune femme , Sarah,  marche dans un parc et tout à coup elle tombe.... et meurt.

   Son mari , Lawrence, ( Anders Danielsen) est anéanti . Sa soeur Zoé ( Judth Chemla) semble plus solide ,elle contrôle plus ses émotions...La mère de Sarah et Zoé pleure dans le secret  d'un coin de porte....

   L'été suivant on retrouve Lawrence à Berlin , toujours aussi démoli... Zoé va le voir , lui annonce qu'elle va divorcer, elle vivait déjà séparée avec son fils  de trois ou quatre ans...

    Le troisième été Lawrence est à New York , la douleur du deuil est toujours présente , un peu estompée... Il  connaît une jeune femme et cela semble une belle rencontre... Une atmosphère de vie meilleure ... avec la présence apaisante  tout au  long du film de la chatte de  Lawrence , une des compagnies , fidèle et affective, qui lui soit restée après la mort de Sarah .. Mais il y a aussi l'ami véritable, expansif  et  joyeux qui fait du bien à Lawrence ...

    Les sentiments , l'amitié, la jeunesse des protagonistes avec leur  amour de la vie, baignent  tout le film que j'ai bien aimé...