Je suis entrée-pas facilement- dans les films précédents de ce réalisateut  thaîlandais mais  dans celui-ci , je pense que les soldats atteints d'une maladie du sommeil  m'ont contaminée  , je me suis assoupie plusieurs fois et j'ai attendu la fin  avec impatience... ennui....

      Il faut dire que deux jours avant j'avais vu le dernier film de Bellocchio et j'étais encore  sous le charme de la ville de Bobbio où le film a été tourné  et du film tout simplement .

      L'atmosphère  italienne , je connais, mais pour le dernier  film du réalisateur  thaîlandais, ce me fut difficile. Comme toujours il y a de belles images  poétiques , mais ce n'est pas suffisant  pour apprécier un film...