Jamais je n'ai été autant touchée à ce point par un film ,est-ce sa durée-3h-, la beauté des plans, l'énergie déployée par ses acteurs , l'histoire en elle -même, surtout le grand talent de l'auteur , je ne sais ,  mais le fait est que je suis  sortie en titubant , je craignais de tomber dans la rue , j'étais vraiment bouleversée... Encore un tour que me joue ma  sensibilité trop vive qui fait que j'absorbe tout à un degré élevé... Une chose est certaine , j'ai vu un chef d'oeuvre venu  de Taïwan.Je le trouve supérieur au film vu la semaine dernière , du même réalisateur , "Dragon inn" ...

    C'est un "film de sabre" qui commence sur un marché ; un artiste,écrivain public et dessinateur fait le portrait d'un autre personnage du film. Cet artiste va traverser tout le film  dans lequel il a un rôle stratégique dans la guerre qui oppose deux clans .  Près de son étal se trouve un fort miltaire abandonné  d'où sort une jeune femme , une  guerrière qui sera importante dans le film.  Seront importants aussi  des moines boudhistes -je crois- habillés de longs  vêtements d'un  jaune orangé  et dont le" chef" est expert en arts martiaux.

   Il y a beaucoup de péripéties dans ce film , des combats impressionnants , des fantômes , des histoires ésotériques , des moments de grande tension où j'ai tremblé pour les "bons" dans les grands affrontements  à la fin du film... Malgré ces moments de lutte  dans tout le film il règne  une grâce, une beauté qui font  monter l'émotion.

   Un film que je n'oublierai pas et que je conseille vivement ...