J'ai hésité un peu  à voir ce film à cause de ce que j'avais lu ,  mais la curiosité et l'heure de passage qui me convenait  ont fait que je l'ai vu et  finalement apprécié.  Je craignais un flot d'érotisme mal dirigé mais au contraire c'est un film qui reste assez loin  de tout débordement , ce qu' aussi on peut déplorer...

      Ronah (Brooke Bloom) est une psychologue en fin d'études et elle s'intéresse principalement à redonner confiance aux hommes défaillants sur le plan affectif et sexuel.   On va suivre la "thérapie" appliquée  à un infirmier  qui travaille dans un hôpital.

       Au début cela semble assez  retenu : langage  aux paroles convenues , puis  qui frôle un peu  la psychanalyse ,   progression  lente des gestes... Au bout de plusieurs séances, cela semble en bonne voie...

      Mais Ronah n'est pas aussi forte qu'elle le pensait et elle semble s'être fourvoyée dans un système qui devient un piège... car l'homme arrivé au terme du processus devient violent ... Peut-être a-t-il du mal à accepter  qu'il doive son mieux-être à une femme, à son long travail  avec lui ..... car  à la fin il l'insulte...  c'est assez courant ....

       J'ai trouvé ce film intéressant  , pourtant assez dur ...