Un beau documentaire qui m'a émue.

  Vivian Maier (1926-2009) , née à New york d'une mère française , résidant à Chicago, a laissé 120 000 clichés non développés... Il s'avère qu'elle est une des plus grandes photographes du XXème siècle.

 Ses premières vues datent de 1932 lors d'un voyage dans le village natal de sa mère, Saint-Bonnet -en- Champsaur dans les Hautes -Alpes. En 1938 elle rentre à New York avec sa mère.

  De condition modeste , elle travaille comme "nounou" chez des gens aisés .Elle s'achète un rolleyflex et photographie surtout des gens dans les rues ; plus de 100 000 vues sont acquises par John Maloof qui a acheté des cartons pleins de négatifs pour 400 dollars.   Jeffrey Goldstein en possède 20 000...

 Très modeste Vivian  Maier n'a jamais développé ses photos.

   De grandes expositions l'ont fait connaître et déjà des questions se posent ;  un procès est en cours car on a trouvé un héritier de la photographe à Gap...John Maloof paraît plusieurs fois dans le film , il s'est fait une belle publicité.

    On aimerait en savoir plus sur cette femme effacée  qui a laissé une si grande oeuvre ;c'est le côté émouvant du documentaire.