J'ai rarement été émue à ce point au cours d'un film. Humainement et esthétiquement , il est magnifique....

   Le peintre et sculpteur Bahman  Mohassess a été célèbre dans les années 50-60 en Iran. Mais pour des raisons politiques il a dû fuir, il a disparu... personne ne savait où il était  , pour certains il était mort...      30ans après ,  la réalisatrice Mitra Farahani , qui a eu elle-même des démélés avec la justice et qui vit en France, a retrouvé ses traces  en Italie dans un hôtel de Rome. Elle va le voir , et commence une belle relation  .  Elle sait  s'effacer en posant des questions simples mais qui provoquent  chez le peintre  un torrent de souvenirs...     Et c'est  émouvant  car il est très malade...

   Effectivement ,  deux mois après leur rencontre, alors qu'elle est dans la pièce voisine de la chambre de Bahman,  mettant   au point sa caméra , elle entend ses dernières paroles " je suis entrain de  mourir"     et comme il s'était permis au cours de ces 2 mois de lui donner des conseils  pour la mise en scène de son film , il a ajouté  de" finir  le film sur une image de la mer "

    Un film d'une grande intensité , j'ai été terriblement  touchée par cette histoire et pourtant  c'est un film  où on rit  souvent. Le peintre est critique -j'ai pensé un peu à Pasolini  - mais d'une façon tellement  spirituelle qu'il fait rire  et qu'il rit lui-même... Vers la fin du film  deux riches collectionneurs de Dubaï viennent lui commander une peinture d'un format inusité pour lui ; il accepte le format 2mx1,5m, mais la toile  reste vierge de toute trace du talent du peintre   , il est trop tard , le peintre est mort...

     On évoque dans le film  "le chef d'oeuvre inconnu " de Balzac....     Il est difficile de retrouver  des peintures de Bahman Mohassess , il en a détruit beaucoup lui-même .. il ne voulait rien laisser de lui ...

     "Fifi hurle de joie" est le titre d'une de ses toiles , celle qu'il préfère  , et celle que les déménageurs emballent soigneusement à la fin du film .. C'est dans les tons de rouge , un tronc de femme , avec une épaule plus haute que l'autre (comme souvent dans ses peintures et sculptures ) et  un grand trou noir  figure la bouche qui "hurle de joie"....., une bouche aussi grande que la    tête ....C'est  Beau ...