Ce film philippin m'a impressionnée et m'a tenue en haleine tout au long de ses deux heures..

     Thérèse (Isabelle Huppert  , extraordinaire , comme toujours), est missionnaire dans une ONG qui oeuvre dans les Philippines. Elle est accompagnée d'une collègue plus âgée  et apporte à sa base des cartons pleins  de médicaments et autres choses utiles. ...Comme d'autres , des touristes d'un hôtel de luxe, elle a été kidnappée par des terroristes musulmans du groupe Abu Sayyat qui luttent pour l'indépendance d'une des îles des Philippines, Mindanao , et ils rançonnent  leurs otages...   Commence une longue marche dans la jungle ,  cela dure des mois et des mois,  avec tous les obstacles et problèmes que cela implique  : les insectes , les serpents , les chaussures  - souvent des tongs- qu'on perd dans la boue , les plaies à soigner ,dans une nature belle mais dangereuse.... On finit par suivre les mêmes personnes , Thérèse ,bien sûr ,et sa collègue , un couple de touristes aisés (certains sont libérés quand la rançon est payée) , les jeunes femmes violées et contraintes au mariage , et d'autres kidnappés au gré des endroits traversés.... Puis les échaffourées entre  les rebelles et l' armée dont sont parfois victimes les otages...     A la fin ,moment émouvant quand Thérèse peut parler  un peu avec Hamed, jeune philippin de  douze ans, embrigadé à dix ans dans le groupe de terroristes ,qui a bien appris sa leçon et qui répéte comme tous qu'il sera content de mourir pour le prophète et pour entrer au Paradis......Puis les militaires arrivent , tirent sur tout ce qui bouge , Hamed meurt , et aussi des otages....

    Brillante Mendoza , au  cours de ses films, s'avère un grand auteur ...