Le thème pour Rome consistait en la visite des plus vieilles églises... J'en ai vues  une quinzaine , c'est peu par rapport à la quantité d'églises à Rome ,  c'est un peu normal ,  Rome étant le berceau de la chrétienté , comme Subiaco  est celui du monachisme en occident.

     J'ai procédé par quartier , d'abord celui de Santa Maria Maggiore avec les églises voisines de San Prassede , de santa Pudenziana , de san Pietro in Vincoli . Bien que restaurées à peu près de la même façon (plafond à caissons,  nef et bas-côtés décorés de fresques ) elles sont intéressantes et ont chacune leur caractère . 

    Le même jour , j'ai eu l'occasion , avec une dame qui logeait au même endroit que moi (le couvent des soeurs de saint Joseph de Cluny ,  via Poliziano ) , d'aller  à l'abbaye de Grottaferrata , près de Frascati , abbaye de rite catholique , bizantin et grec . Je n'ai pu y entrer qu'à l'occasion d'un office vers 15h30. En attendant , l'une des bibliothécaires m'avait invitée à aller dans cette importante bibliothèque où  j'ai feuilleté et lu quelques pages d'un gros ouvrage de Mariano  Armellini sur les églises de Rome.

   De retour à Rome ,  vu , avec la dame qui avait permis cette escapade à Grottaferrata , un film qui ne m'a pas plu  "la ciliegina" de Laura Morante . Je n'y ai trouvé aucun intérêt  et m'y suis ennuyée ....

  Puis autre quartier , celui voisin de via Merulana (la rue de l'"affreux pastis ..." de Gadda , et de saint Jean de Latran  .J'ai revu pour la 3ème ou 4ème fois l'église de san Clemente Puis la basilique des" quatro  santi coronati " fermée pour exercices spirituels  , mais comme on pouvait voir  l'oratoire de 11h15 à 11h45  , j'ai pu y aller  un autre jour  et admirer  les  peintures murales  de cette petite chapelle  ....  Autre bijou de l'endroit , santo Stefano Rotondo  , où des spécialistes sont en train de restaurer les fresques ; c'est , à Rome , la plus grande église à plan circulaire avec  deux rangées de colonnes . Elle est impressionnante   , Vu aussi   santa Maria in Domini et san Giovanni et san Paolo  , puis par le "clivio  di Scauro "arrivée à san Gregorio Magno que je n'ai pas apprécié  , c'est grand mais aucune émotion pour moi  .... 

    Un autre quartier où je n'ai vu qu'une seule église et où il y a beaucoup à voir (une autre fois) c'est  vers l'île tibérine  , l'église san Bartolomeo. Puis j'ai poussé vers la via del Corso pour san Lorenzo in Lucina , rien de bien particulier ...

     Je suis allée aussi vers le sud de Rome pour Saint Paul hors les murs , grande et belle, et le lieu est agréable , un parc , je me suis sentie loin de la foule de Rome . Plus loin vers le sud , la seule église  restée telle qu'elle était  , l'abbaye des trois fontaines qui a l'aspect d'une abbaye cistercienne .  J'ai bien aimé me trouver dans  cette atmosphère de pure architecture . Près de cette abbaye , deux autres églises .... la légende veut que St Paul a été décapité à cet endroit , que sa tête a fait trois  bonds qui ont donné naissance à trois fontaines , à la place desquelles on a bâti  ces trois églises . Comme c'est souvent le cas en Italie , la petite boutique tenue par des religieuses ne possédait aucune carte postale de la belle abbaye des trois fontaines , par contre des piles de photos du Pape ....

   Mon séjour romain s'est terminé et je suis allée à Subiaco où j'avais réservé une chambre à la foresteria de santa Scolastica (métro ligne B jusqu'à "ponte Mammolo" puis bus vers Subiaco et le premier monastère  bénédictin est à 3 km , san Benedetto étant encore plus loin , 1,5 km en plus et cela grimpe.... )  C'est un endoit que j'avais envie de voir depuis longtemps ,.. Le lieu est beau , dans une nature luxuriante  - c'est vrai qu'il a beaucoup plu - les fleurs égayant le bord de la route qui descend vers la ville de Subiaco   J'ai passé un jour dans cette ville , le samedi 2 juin , jour de fête nationale en Italie  et pour Subiaco  jour où l'on fête la sainte Trinité avec un pélerinage parti le matin  pour atteindre Jenne Vallepietra  à 8 km .

     J'ai visité le  couvent de San Francesco bâti sur un terrain donné à St François par les Bénédictins . Ceux-ci possèdent  encore la "Rocca-Abbazia" , château des Borgia  où sont nés Lucrèce et Cesare Borgia   Il est question que la commune achète ce lieu à la communauté bénédictine . L'intérieur est intéressant , des salles décorées de fresques . Pour y accéder  il faut grimper dans le vieux bourg aux ruelles étroites et parcourues par d'interminables escaliers . J'étais contente, arrivée là-haut vers midi , en pleine chaleur, de trouver refuge dans l'espace frais de la billetterie où le jeune guide m'a permis de manger mon panino , au frais , en attendant l'ouverture du château vers 15h . Il y avait peu de touristes  et le guide et moi avons bien discuté et j'ai appris  bien des choses sur la vie comme elle va  dans cette Italie  qui ne va pas très bien ...  Autre église intéressante en descendant du château , San Pietro , fermée  , avec un beau clocher roman  .

     Et puis les deux monastères bénédictins  de Subiaco , berceau du monachisme occidental . San Benedetto ", sacro specchio" est bâti à flanc de montagne , sept moines y vivent ... L'architecture est assez cohérente , le monastère ayant été bâti en quelques années  , alors qu'à Santa Scolastica , l'autre monastère , les époques de construction sont plus étalées dans le temps... Par exemple , il y a trois cloîtres , un roman ,un  cosmatesque , du nom des artisans du nord de l'Italie qui ont laissé leur empreinte  à des constructions  moyenâgeuses surtout dans les pavements en mosaïques ....et un gothique  Atmosphère calme , recueillie , au sein d'une belle nature , après Rome , cela fait du bien ..... 

  La suite  à la recherche de ces vieilles églises  au cours d'un prochain voyage à Rome quand Thello aura mis en service  un train de nuit  Paris-Rome ,en décembre peut-être , selon un employé du train Venise -Paris pris à Milan  ce lundi soir....