Moi qui suis comme une  éponge qui s'imprègne de tout , je suis sortie de ce film contaminée, irradiée comme les habitants de Pripiat, ville d'Ukraine à 3km de la centrale nucléaire  .. Tchernobyl est à 10km de cette  centrale....

        Le film commence le 26 avril 1986 , jour apparemment heureux dans la ville et la nature environnante ; on inaugure un parc d'attractions ;   Valéry , un enfant, est tout content de planter un pommier avec son père Alexeï , ingénieur à la centrale ;  Nicolaï , le garde forestier ,  va visiter "sa" forêt  ; et surtout Anya et Piotr se marient ... Mais  peu à peu des  anomalies viennent  tout gächer  ; Nicolaï est arrêté par des gardes ,il doit faire demi-tour  ; un gros orage gêne la noce   ; des poissons morts  flottent sur l'eau  ; les feuilles des arbres deviennent marron... et Piotr est appelé  pour éteindre un incendie en forêt .... Les gens ne se doutent de rien , la vie continue  ; mais la nature a compris ; les animaux, chiens, vaches , chevaux  sont affolés ,  ils courent , se sauvent ...  Alexeï lui aussi sait  mais il n'a pas le droit de parler , il  fait partir sa femme et Valéry , lui, il  préfère disparaïtre ..... Trois jours après les habitants sont évacués....

       Deuxième partie du film , 10ans après ... Anya , qui s'est retrouvée veuve le soir de son mariage,est guide touristique à l'agence "Tchernobyl  Tour"  Elle fait visiter Pripiat à des touristes venus en car. Interdiction aux touristes de s'écarter du groupe , d'entrer dans la "zone" et obligation de la douche à la fin du périple  . C'est là qu'un jour Anya s'aperçoit qu'elle perd ses cheveux ... Plus tard elle aura une perruque  ; on ne s'attarde pas sur sa santé ... Valéry , adolescent , profite d'une visite pour rechercher des traces de son père...  Celui-ci erre de train en train  et demande leur nom aux jeunes  qui ont l'âge de son fils... Nicolaï , qui n'a pas quitté Pripiat ,cultive son jardin empoisonné ..  On voit une famille venue du Tadjikistan squatter une maison abandonnée .... Anya a du mal à se fixer ; il y a Patrick , un français , qui lui propose de l'emmener en France ; il y a Dima  qui veut qu'elle reste avec lui ... et il y a sa mère qui vieillit .... Tous ces personnages disent   leur mal de vivre dans cette zone infestée  de radiations ...

      C'est un film terrible et émouvant qui m'a déboussolée; en rentrant chez moi en voiture , j'observais le ciel ,  guettant la moindre anomalie , étonnée d'être revenue dans un paysage "normal"...... C'est la première fois qu'on a permis à une documentariste de filmer la zone... Michale Boganim a réussi à montrer toute cette horreur en suivant l'histoire de quelques personnes sans appuyer sur les pathologies que cette catastrophe  a engendrées ; c'est un beau tour de force .....