François , le héros homosexuel du film , vit une existence  bourgeoise dans un endroit "bien fréquenté " d'Afrique du sud ... Il se force à paraître comme tout le monde : une femme , deux filles , une dose de racisme et une bonne situation dans le commerce du bois.  Au mariage d'une de ses filles, il tombe en admiration devant Christian , le fils d'un ancien ami  ...  Pour parfaire le portrait de François , on le voit   avec des  hommes de son âge , homo comme lui ,   réunis dans une ferme isolée , pour une "party " - scène horrible  - ... François, obsédé par Christian , prétexte des réunions de travail au Cap pour  le revoir ; et c'est une scène de viol difficilement soutenable ...   A la fin du film ,  François dans un bar, attendant Christian  qui ne vient pas , voit , à la terrasse ,deux jeunes gays qui vivent ouvertement leur homosexualité... Sa tristesse   est émouvante  ...   Film courageux , Oliver Hermanus est métis.