Simon Axler était un grand comédien de théâtre . Tous les  rôles  importants , il les a interprétés avec talent. Au début du roman , il a un peu plus de soixante ans , il est à bout , il a peur, il se sent fini, incapable de  monter sur scène . Il rejette les propositions qu'on lui fait. Il est dans un moment de dépression ; sa femme l'a quitté , le public l'oublie peu à peu... Il est désespéré ; il a fait un séjour en hôpital  psychiatrique  , sans grand résultat .

    Puis , la fille d'amis comédiens qu'il avait vue  bébé , têtant sa mère , ensuite  étudiante , vient le voir  ; elle enseigne dans une université voisine, elle a une quarantaine d'années et doit son poste à son amie lesbienne qui dirige  cette université . Pegeen  va embarquer Simon dans une liaison fort  érotique, amenant parfois une fille rencontrée par hasard...   Pegeen se lasse vite  ...  Simon se retrouve seul , encore plus désespéré qu'avant.. il avait cru à sa renaissance...

    J'ai bien aimé ce dernier livre de Philip  Roth , son trentième , d'après la 4ème de couverture...