27 mars 2011

lecture:" C'est la culturequ'on assassine" de Pierre Jourde

    Un livre que je conseille à tous, c'est clair , précis.... je n'avais rien lu de  cet auteur , je découvre et c'est intéressant; de ce dont il est question , je suis convaincue , ayant moi-même enseigner au niveau de l'école élémentaire et dans les dernières années de ma carrière, j'ai ramé à contre-courant, écoeurée par les nouvelles façons de faire ou de défaire. L'auteur passe en revue les médias , principalement la télévision qui abêtit et a un rôle de déréalisation. Pasolini disait que"la culture est une... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2011

lecture:"Purge" de Sofi Oksanen

  (Livre traduit du finnois par Sébastien Cagnoli)        Un beau roman qu'on aimerait lire d'une seule traite, c'est impossible ,il a 300 pages .. Le dernier salon du livre s'intéressait principalement aux littératures nordiques , et une question était posée: "pourquoi cette littérature a- t-elle tant de succès?." Pour ce qui est de ce livre , dans un pays malmené par l'histoire, avec une écriture qui colle au réel ,  il narre à travers des familles éclatées, les... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2011

film:"Le voleur de lumière" d'Aktan Arym Kubat

    J'ai vu deux de ses premiers films ( d'une trilogie auto biographique qui raconte son enfance ("la balançoire" 1993) , son adolescence("le fils adoptif" 1998) et le jeune homme ("le singe"2001) . Il a signé ces trois films du nom de ses parents biologiques (Abdykalikov) - c'est un enfant adopté- . Il est une coutume dans les pays orientaux de changer de nom après avoir eu du succès , pour se débarrasser du poids de la célébrité. Arym et Kubat sont les prénoms respectifs du père  biologique et de celui qui l'a... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2011

film:"Ha, ha, ha" de Hong Sang-soo

     J'ai du mal avec ce réalisateur coréen , je suis souvent prise d'ennui et ce film dure deux heures.      Deux amis , un réalisateur et un critique de cinéma se rencontrent et , autour d'une table de bar et nombre de boissons alcoolisées, ils se racontent leurs histoires sentimentales  . Ils ont séjourné dans la même ville portuaire, ont connu les mêmes personnes , à des moments différents , C'est plein d'humour, on rit trois ou quatre fois  et les épisodes en couleurs sont... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2011

film:"L'étrange affaire Angélica" de Manoel de Oliveira

    Manoel de Oliveira réalise un projet qu'il avait pensé en 1952...  Dans une famille bourgeoise, la fille Angélica qui vient de se marier , meurt. On veut garder l'image de ce beau visage.Le photographe de la famille étant absent  , c'est à un jeune photographe , Isaac, que va échoir cet honneur. Il va être frappé par la beauté de la morte. Au moment où il fait le point et règle son appareil, en l'espace de quelques secondes , Angelica ouvre les yeux et sourit. Il tombe amoureux et il va être obsédé par son... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2011

Séjour à Venise , 8/14 mars 2011

   "Etre à Venise "est un bonheur en soi : une sensibilité décuplée par ce moment de vie  dans la beauté ambiante , l'envie de tout voir , de tout entendre , d'accumuler le Beau .     Le mardi 8 , jour de mon arrivée par le train de nuit, accueillie à la gare par Lisa et Franco , les amis qui me laissent leur appartement pour une semaine; ils repartiront à Milan par le train de 16h20 et moi j'irai à Treviso (train à 16h18) écouter une conférence donnée par Giovanni C.F. Villa , organisateur(le mot... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2011

film:"La permission de minuit" de Delphine Gleize

       Selon moi , ce n'est pas un grand film , mais intéressant  pour la relation qui s'installe entre un médecin , David (Vincent Lindon) et un jeune patient romain  atteint d'une maladie  orpheline qui l'oblige à se protéger du soleil. C'est aussi  le danger que crée une telle relation qui ne devrait pas être , c'est la difficulté qui guette un soignant , et pourtant ici elle est bénéfique . A un moment du film  j'ai pensé au livre que je viens de finir, la thèse de médecine de... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]