En lisant ce livre en italien , j'ai souvent eu l'impression que l'auteur , plus qu'italien, était portugais. Son épouse est portugaise et il est le traducteur  de Pessoa en Italie et de Carlos  Drummond de  Anglade , grand poète brésilien J'ai beaucoup lu Tabucchi , ses premiers livres ; depuis une dizaine d'années je n'avais plus rien lu  et voici  ce livre de voyages que j'ai  aimé

        Il parcourt différentes sortes de voyages  , ceux qu'on a plaisir à refaire souvent avec  à chaque fois , une approche diverse; ceux qui évoquent  des souvenirs littéraires ou autres et comme Tabucchi a une grande culture , ils nous emmènent  loin du but géographique .    Son goût des voyages a commencé avec les livres , comme pour la majotité des gens, "l'île au trésor" puis un atlas maintes fois ouvert  . Puis les premiers voyages , proches , Florence , Pise ,  Paris , Sète  et le cimetière marin -déjà les références littéraires -  la Provence de Picasso   ,   Madrid et Goya ,  Barcelone ..... Ensuite plus lointains le Japon , l'Inde  (son livre "nocturne indien " qui est devenu un film ) , l'Australie..... Beaucoup de voyages consacrés au Portugal ,Lisbonne (son livre "requiem'"  , la saudade et   Pessoa ) ; puis les voyages avec personne interposée , celle du soldat mongol  qui s'est caché dans la terre d'un jardin pendant l'hiver 1944 -45 , pendant la guerre,  et qui ne savait dire que "Italia bella " , histoire émouvante et véridique .... Puis ceux que lui ont fait apprécier des écrivains celèbres  comme Sophia de Mello Breyner une portugaise qui lui a fait aimer la Grèce et Crète ; Borges  et Buenos Ayres...

        Livre facile à lire , de style classique , rien à voir avec la langue de Gadda . A propos de cet écrivain , Tabucchi évoque le pays imaginaire du roman "la connaissance de la douleur " qui serait la Brianza , région chère à Gadda , située  en Lombardie .