A travers le parcours de deux grands-mères, celle de la victime et celle de l'assassin , le réalisateur nous offre un beau documentaire sur Manille et ses quartiers périphériques qui semblent bâtis sur l'eau  et où il pleut beaucoup ; documentaire aussi  sur la vie  mais surtout sur la mort et l'argent . La première grand-mère, accompagnée d'un enfant de sa famille, part à la recherche d'argent pour l'enterrement de son petit fils , achat du cercueil , des fleurs... La seconde a besoin d'argent pour éviter à son petit-fils un long séjour en prison. Il suffirait que la famille du mort annule sa plainte. Pour celail faut trouver 50 000 pesos.. On emprunte  beaucoup et facilement  . je me suis demandé comment elles remboursent  de telles sommes ...  J'ai remarqué comme les familles sont soudées, comme on respecte les anciens; Les deux grands -mères font preuve d'une belle énergie , chacune dans sa démarche  Et puis l'argent qui est omniprésent, il achète même une sortie de prison  -l'arrangement , les 50 000 pesos-

      De beaux moments : la grand-mère qui veut mettre une bougie à l'endroit où son petit fils a été poignardé , après le vol de son portable  , et ses difficultés pour l'allumer à cause du vent...;  l'enterrement , avec les barques vues au niveau de l'eau ; la sortie du bureau où s'est  passée la transaction : chaque grand-mère avec sa famille , s'en va de son  côté... le crime  est payé et  la vie continue .... Un très beau film