22 novembre 2008

"Two lovers" de James Gray

     Comment rester insensible à la fragilité émouvante de Léonard (Joaquin Phoenix) ? Dès le début du film il tente de se suicider après un fiasco sentimental .  ,  En fait, il est  le film , c'est lui que j'ai suivi dans ses réactions , ses hésitations , son mal être... Il tombe amoureux d'une voisine , Michelle,qui vit  une passion orageuse avec un homme marié et Léonard n'est que le confident...Et puis il y a Sandra , fille des Cohen , amis de ses parents, gentille ,et cela arrangerait bien tout... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2008

"le silence avant Bach" de Pere Portabella

     Je craignais un film plus abstrait ; j'ai vu des films du  cinéaste catalan, Pere Portabella ,  au festival de Pesaro en 2006  , en particulier "le pont de Varsovie" et quelques- uns de ses premiers films et j'avoue ne pas avoir  compris grand  - chose.  Mais j'ai vu un film magnifique , à pleurer devant tant de beauté , celle de la musique, bien sûr, mais aussi  celle des images ,   liées entre elles par une grande sensibilité ,tout au   cours d'une... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

"Serbis" film de Brillante Mendoza

     De ce réalisateur philippin j'ai déjà vu  "John, John" qui m'a plu davantage que celui-ci.        La famille Pineda  habite  et gère, plutôt mal ,une salle de cinéma, le" Family" qui passe des films porno et sert de lieu de rendez-vous rapides pour hétéros et homos.     Il y a la mère dans tous ses états car elle est en plein divorce d'un mari qui la trompe , et elle est dépassée par sa progéniture qui se conduit assez mal    Cela... [Lire la suite]
Posté par dina_gar à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]