J'espère qu'un jour il l'aura , le prix  Nobel. Tous les ans on en parle , mais je crains que cela se passe comme pour Borges, pas assez dans les normes politiques... Selon moi , c'est un immense écrivain, j'ai lu presque tout de lui, en commençant  per "Le cul de Judas", lu il y a bien longtemps.. Son premier livre "mémoire d'éléphant", je l'ai lu après.  et depuis  j'enchaine ses romans dès leur parution ,en traduction , bien sûr... Entre ses romans , il écrit des textes courts , des chroniques, souvenirs d'enfance, anecdotes , la mort qui le hante, ses amis, et surtout la guerre d'Angola où il fut envoyé en tant que médecin et où il a vécu l'horreur : amputations de membres de soldats blessés ,  accouchements difficiles..et tout ce qui peut être fait par un médecin ,avec des moyens  très réduits en matériel.. Puis il s'est spécialisé en psychiatrie et a travaillé dans un hôpital de Lisbonne   ; Mais ce n'était pas sa vocation de "s'occuper de gens qui passent leur temps à se plaindre de passer leur temps à se plaindre.... lui, un  farfelu toujours dans les nuages, qui se fichait de tout". (  c'est dans  la chronique "le nombril du nombril du nombril) p 295 de l'édition "points -seuil"  .    Son style n'est pas du genre facile à lire , mais c'est le sien, je pourrais le reconnaître parmi des tas  d'autres... Que dire encore pour donner  l'envie d'ouvrir un de ses livres et  de ne plus pouvoir en sortir?.. Quelques titres :" La mort de Carlos Gardel", " Connaissance de l'enfer"  , "Le retour des caravelles"....etc (il y en a une vingtaine)    Ma lecture suivante   : Dario Fo  (en italien )  sur le Caravage... je l'ai commencé...