Ces 16 ,17 et 18 mai, l'abbaye de Royaumont recevait Daniel Ferro, maître de chant de la Julliard School de N .Y. qui avait déjà donné des cours  à R.de 1982 à 1995, 14 ans de bonheur pour les chanteurs qui se sont perfectionnés au contact de ce Maître renommé.. J'avais assisté à certains cours publics et le plaisir s'est renouvelé le dimanche 18 ,quand , pendant 2 heures, le Maître a reçu les 6 jeunes chanteurs talentueux qui ont eu la chance de suivre une "master class"  de 3 jours.. Il est toujours le même, 20ans après, exigeant , humain , soucieux  de l'émotion à susciter chez l'auditeur en travaillant le sentiment à faire passer plus que la technique pure  (qui compte aussi).. Exigeant aussi sur la  prononciation , l'italien n'est pas facile  , les 2r de "vorrei", la place de l'accent tonique....tout cela riche d'enseignements même pour les non  avertis..... Et il y a eu les 2 concerts donnés par les  chanteurs formés à R     .Celui du 16 mai , concert inaugural de l'hommage à Daniel Ferro, a été "sérieux", avec programme "sérieux"(Beethoven, Schubert,R.Strauss,R.Wagner), tout en allemand sauf quelques poèmes de Metastasio mis en musique par Beethoven et chantés en  italien , bien sûr... Le pianiste Jan Philip Schulze accompagnait le baryton Martins Bruns et le ténor Robert Dean Smith. Il y avait des personnalités et après une réception était prévue dans la Gallerie nord à l'architecture magnifique , comme toute l'abbaye......  Le 17 , concert plus détendu , varié ,qui a réjoui le public. Un programme éclectique de Vivaldi  à Offenbach qui a illuminé la fin du concert de ses notes joyeuses , en passant par Fauré , Debussy, Rossini, Mozart Busoni ...etc  Les interprètes , tous admirables ,étaient passés par R. et avaient été elèves de D.Ferro.: Claudine Cheriez , Patricia Samuel , Florence Katz, Martin Bruns, et Jacques Schwarz....J'étais fascinée par le grand plaisir qu'ils prenaient à chanter ,à se surpasser  , pour leur maître , assis au premier rang et pour un public attentif. Et l'émotion , à la fin  quand l'immense gratitude des élèves pour le Maître  s'est concrétisée par des accolades....Une soirée inoubliable  ...  En rentrant , j'en avais encore la gorge serrée..